Véganisme

Débunkage #6 : le complot des carencés végano-islamo-hitlero-fascistes

Sur le site iPhilo, le professeur de philosophie Philippe Granarolo a publié une tribune dans laquelle il “s’insurge […] contre la radicalisation de l’idéologie animaliste et ses multiples variantes, toutes tendant à effacer le statut particulier de l’homme parmi les animaux”. Ça s’appelle “Halte au végano-fascisme” (*sigh*) et c’est pas jojo. “Comment nier l’indignation qu’ont suscitée …

Débunkage #6 : le complot des carencés végano-islamo-hitlero-fascistes Lire la suite »

Débunkage #5 : le totalitarisme des gazelles cis blanches qui ont tous les droits

Pour ceux que ça intéresse, parmi les “intellectuels” (diantre que je hais ce mot et ce concept) que je suis pas mal, Gérald Bronner est en bonne place. Ses travaux portent notamment sur les croyances collectives, “pourquoi” les gens croient ce qu’ils croient ; et ça tombe bien, c’est l’une de mes passions (avec le …

Débunkage #5 : le totalitarisme des gazelles cis blanches qui ont tous les droits Lire la suite »

42 moyens de sauver les animaux (le douzième va vous étonner)

Je sens que vous allez être déçus. Comment sauver les animaux ? Comment arriver à la libération animale, à la fin de l’exploitation animale, ou peu importe comment l’on appelle notre objectif ultime ? On lit régulièrement une chose et son contraire : “il n’y a qu’une seule méthode qui vaille” (souvent l’action directe) ou …

42 moyens de sauver les animaux (le douzième va vous étonner) Lire la suite »

Débunkage #4 : le véganisme, ou la pente savonneuse vers un monde terrifiant rempli de chômeurs robots brouteurs d’herbe

Il y a des jours comme ça… Tu rentres chez toi, tu te prépares à passer une bonne nuit, après avoir passé une bonne soirée. Tu te fais un déca, tu regardes par la fenêtre les lumières de la ville, en respirant calmement, et tu te dis “quelle chance j’ai, quelle chance j’ai d’être vivant”. …

Débunkage #4 : le véganisme, ou la pente savonneuse vers un monde terrifiant rempli de chômeurs robots brouteurs d’herbe Lire la suite »

Ça s’passe comme ça chez McDonald’s, Bob

Lettre ouverte à Bob. Bob, c’est peut-être toi, c’est peut-être l’un de tes contacts. Bob, c’est aussi Bobette, mais épicène : «Bob. Toi et moi, nous apprenons les mêmes nouvelles, qui concernent les alternatives végétariennes ou végétaliennes qui sont de plus nombreuses dans les restaurants ou les magasins en France. Flunch, McDo, Barilla, Fleury Michon… …

Ça s’passe comme ça chez McDonald’s, Bob Lire la suite »

Débunkage #3: Michel Onfray ou l’invasion des dinosaures nazis zoophiles

Edit : Le lien vers la vidéo n’est plus valable (merci boristzaprenko  et à Jérôme de me l’avoir signalé) mais la leçon est toujours disponible là. En raison d’une petite intro avant le début de l’intervention d’Onfray, vous devez rajouter 16 secondes environ aux repères de cet article pour tomber sur les moments idoines dans …

Débunkage #3: Michel Onfray ou l’invasion des dinosaures nazis zoophiles Lire la suite »

Débunkage #2 : le vide intersidéral des non-arguments enrobés dans du joli papier

Avant-propos : je suis un peu vulgaire dans cet article, mais cela est dû à l’état d’agacement qui a suivi la lecture du billet dont je vais parler. Je présente par avance toutes mes excuses aux coprophobes. Cela n’arrivera plus. C’est pathologique. “Logorrhée” : Littéralement, diarrhée verbale, ou incontinence verbale. Trouble du langage caractérisé par …

Débunkage #2 : le vide intersidéral des non-arguments enrobés dans du joli papier Lire la suite »

Le torero encorné était un herbivore reptilien

Le sujet dont je voudrais parler aujourd’hui n’est pas exclusif à l’animalisme, au véganisme ou à l’antispécisme. Mais il me touche particulièrement, notamment parce qu’il est lié à la crédibilité de la cause. Et ça, c’est extrêmement important, parce que ça influe sur le nombre de personnes que l’on va convaincre, ainsi que sur notre …

Le torero encorné était un herbivore reptilien Lire la suite »

Perdre la tête, c’est pas le pied

Cela avait commencé classiquement, lorsqu’on s’était rendu compte que le sang de bébé fraîchement décapité avait des propriétés médicinales. Le problème de la surpopulation avait aidé à faire avaler la pilule au début, et bien vite on avait reconnu la nécessité de décapiter les bébés pour faire d’une pierre deux coups (de hache). On commença …

Perdre la tête, c’est pas le pied Lire la suite »